Obscurité

 

 

« La viande gisait là silencieuse comme la pierre et apparemment insensible aux flammes. Holme ne bougeait pas. Il tendit l’oreille, guettant leurs voix, mais aucun son ne lui parvenait. Au bout d’un moment il put de nouveau entendre la rivère et bien que le feu se fût éteint il ne fit pas un mouvement. Plus tard il entendit un merle moqueur.Ou peut-être un autre oiseau. « 

Cormac McCarthy in  » l’obscurité du dehors »

 

20160826_104815-1024x768 20160826_104917-1024x1365

Encre et café sur papier

Ce contenu a été publié dans ambiances, recherches. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *